Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : les producteurs en prospection au Vietnam pour la transformation locale de la noix de cajou

La Francophonie économique se déploie au Vietnam et au Cambodge du 21 au 30 mars 2022. Plus de 70 opérateurs économiques d’Amérique d’Asie, d’Europe et d’Afrique explorent de nouveau marché. Dans ce cadre, les opérateurs économiques africains ont visité ce jour une usine de fabrication des machines de transformation alimentaire. Objectif trouver de nouvelle niche pour la transformation de la noix de cajou.

Parmi les thèmes phares retenus dans le cadre des Missions économiques et commerciales des affaires de la francophonie, nous avons l’agro-industrie. Dans ce cadre, la Côte d’Ivoire se positionne et les opérateurs économiques font front commun. Pour ces derniers, il n’est pas question que l’Afrique exporte sa matière première brute de la noix de cajou. Mais, elle devrait importer l’expertise de l’étranger afin de développer toute sa production locale de cajou.

Nos soudeurs en Afrique sont tout à fait capables de fabriquer les équipements. Après observation, nous constatons que les matériaux utilisés pour la fabrication des équipements ne sont pas aussi solides et adaptés que ceux utilisés ici au Vietnam. Donc il y a un travail à faire par rapport à cela et surtout comme il vient de le dire aussi le transfert des usines de fabrication d’équipements en Afrique pourrait être un atout fort pour booster l’industrie de la noix de cajou en Afrique.

Luc E. LOCO, Conseil National des Transformateurs de Cajou – Bénin

Et pour relever ce défi, la société vietnamienne d’investissement et de développement technologique MK se positionne comme le leader dans la fabrication des machines de transformation alimentaire et  plus précisément de la noix de cajou. Une aubaine pour les opérateurs économiques. 

Personnellement je connais cette société depuis 2014 qui m’a envoyé ses palmarès. Depuis, j’ai vu de nombreuses usines à travers le monde qui m’ont recommandé MK Technology.

François A. AZOGO, Opérateur économique – Bénin

Globalement ces machines ont une capacité de transformation de 20 à 50 tonnes par jour dans ses installations de Côte d’Ivoire et du Vietnam. Les coûts d’acquisition varient entre 150 et 250 mille dollars l’unité. Le défi pour les opérateurs économiques est celui de nouer des partenariats afin de faire installer ces usines de fabrication de machine alimentaire sur le continent. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com