Algérie : la France réduit de 50% les visas accordés aux Algériens

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La France réduit de 50% les visas accordés à l’Algérie. Cette stricte mesure vise à optimiser le retour des ressortissants algériens faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire français. Cette restriction, jugée disproportionnée par l’Algérie, s’applique aussi au Maroc et à la Tunisie.

Face au difficile retour des ressortissants algériens en situation irrégulière, le gouvernement français a décidé de réduire de 50% les visas accordés à l’Algérie. Pour le gouvernement algérien, cette mesure française est une décision disproportionnée et unilatérale.

7 731 obligations de quitter la France ont été prononcées contre des ressortissants algériens entre janvier et juillet 2021. Cependant, seulement vingt-deux Algériens sont repartis chez eux, soit à peine plus de 0.2%. Selon les autorités françaises, ce constat s’expliquerait par le fait que l’Algérie refuse de délivrer des laissez-passer consulaires, un document sans quoi une expulsion ne peut être exécutée.

Soulignons que cette mesure française, de durcir les conditions d’obtention des visas à l’égard de l’Algérie est aussi adoptée pour la Tunisie et le Maroc. La France évoque le refus de ces trois pays de délivrer les laissez-passer consulaires nécessaires au retour des immigrés refoulés de France.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com