Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Bénin : découverte de l’artiste visuelle Eliane Aïsso, une Passionnée d’art contemporain

Artiste visuelle béninoise, Eliane AÏSSO  a un parcours atypique. Initiée aux techniques de base des arts  plastiques à l’école secondaire des métiers d’art SOS d’Abomey-Calavi au Bénin ; titulaire d’un master en art visuel, et d’une maîtrise en histoire de l’art à l’université d’Abomey-Calavi,  elle révèle à travers ses œuvres l’identité culturelle africaine  au carrefour du sacré, le visible et l’invisible.

Dans cette galerie située au quartier Agori II, dans la commune d’Abomey-Calavi au Bénin, Eliane AÏSSO expose sa vision de l’identité africaine. Passionnée d’art contemporain, Eliane AÏSSO est la conceptrice de l’installation intitulée “de l’invisible au visible”. Une œuvre artistique qui entraîne le visiteur dans l’univers saisissant des sculptures “Assen”, autels mobiles en fer forgé, provenant de l’ancien royaume de Danxomè. L’œuvre est accompagnée de photographies témoins qui viennent illustrer le lien entre le défunt et sa réincarnation. 

Que je sois christianiste, musulman ou vodouisant mon ‘’Assen’’ peut être représenter à partir des dignitaires de ma famille à partir d’une consultation aussi du fâ. Et que je sois métisse, que je sois de tel ou tel pays, il y a une manière aussi de représenter l’âme du défunt dans chaque pays. Que je sois asiatique, européen, africain il y a une manière pour pouvoir représenter, il n’y a pas de couleurs en réalité au niveau de l’immortalisation de l’âme.

ÉLIANE AISSO, Artiste visuelle

Eliane AÏSSO aborde aussi les questions d’identités. Hanté par ce questionnement en période de confinement, l’artiste s’est exprimée à travers une série d’oeuvres dénommée “Identités” et réalisée à base de café, de papier photo et d’acrylique noir et blanc . Grâce à la photographie et la technique mixte, Eliane AÏSSO a réalisé une autre série de 16 tableaux intitulées “ Les invisibles de la termitière ». 

Les invisibles de la termitière parce que la termitière en Afrique est déjà un élément vraiment sacré, nul n’a le droit de casser la termitière. J’ai réalisé, j’ai sorti les invisibles que je voyais moi dans ces termitières, je les ai sorties ça dépend hein, là nous avons l’invisible là qui sort de la termitière.

ÉLIANE AISSO, Artiste visuelle

A noter que 8 tableaux de la série “ Les invisibles de la termitière » ont été exposés dans le cadre de l’off de la biennale de  Dakar. Née le 18 Avril 1989 à Abomey-Calavi, Éliane AÏSSO a très tôt découvert son amour pour les dessins et les couleurs. Elle entend aujourd’hui poursuivre sa quête de l’identité culturelle à travers des aventures culturelles traditionnelles en vue, afin de révéler la culture africaine.

 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com