Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Bénin : la revalorisation salariale comme revendication en 2022

Les travailleurs béninois du privé et du public attendent une revalorisation salariale au cours de l’année 2022. Une augmentation en perspective de l’indice salarial et du Salaire minimum interprofessionnel garanti SMIG qui suscite maint commentaires.

Au Bénin, les fonctionnaires du secteur privé et public se plaignent de leur salaire. Face à la hausse des prix de nombreux produits alimentaires de première nécessité, le débat sur une revalorisation de l’indice salarial et du salaire minimum est relancé au cours de l’année 2021. Selon les responsables des centrales et confédérations syndicales le SMIG pour le travailleur du secteur privé est passé de 31.625 à 40.000 francs CFA depuis 2014. En marge des échanges entre les acteurs sociaux et le gouvernement dans le cadre de la première session ordinaire de la commission nationale de consultation et de négociations collectives axée sur les revendications des travailleurs tenue en septembre 2021 la CSTB a révélé ses desideratas. Il s’agit de la revalorisation du SMIG à 50%.

Selon de nombreux experts, l’augmentation du salaire par rapport au pourcentage du point indiciaire favorisera les gros salariés. Face à la cherté de la vie, des observateurs préconisent la mise en œuvre d’une politique salariale qui permettra aux ‘’gagnent petit » de pouvoir vivre. 

A noter qu’à travers le PAG-2021-2026, adopté en conseil des ministres, le gouvernement béninois entend procéder à l’augmentation des salaires  des travailleurs.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com