Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Cameroun : la Caisse Nationale de prévoyance sociale est passée de 15 à 2 pièces exigibles

La Caisse nationale de prévoyance sociale du Cameroun (CNPS) s’efforce, au fil des années, de faciliter les conditions d’immatriculations des usagers et le suivi de leur protection sociale. Objectif: drainer plus de monde et renforcer l’efficacité dans le système de sécurité sociale. Le directeur général de la CNPS, Alain Olivier Noël Mekulu Mvondo, estime que la structure est modèle en Afrique dans bien des points.

Le directeur général de la Caisse nationale de prévoyance sociale du Cameroun, l’organisme qui, au Cameroun, a la charge de la prévoyance sociale, positionne la structure qu’il dirige comme étant celle qui a, en Afrique, le plus simplifié les procédures d’immatriculation. En vue de faire bénéficier des allocations et autres avantages, le dirigeant mise sur la plus grande simplification des conditions, sans sacrifier l’efficacité qui accompagne l’organisme.

“Nous avons fait ensemble un tour d’horizon sur la situation dans nos deux pays, mais également dans la sous-région et au plan international; nous avons les mêmes préoccupations: la question de la sécurité, notamment la lutte contre le terrorisme que les peuples de ces pays ne continuent pas de souffrir de l’environnement actuel”

Alain Olivier Noël Mekulu Mvondo, Directeur général de la CNPSCameroun

L’ambition de la Caisse nationale de prévoyance sociale est d’aller beaucoup plus loin dans la facilitation des procédures. Dans les prochaines années, il sera possible, entre autres innovations, de ne plus faire de demandes d’immatriculation  grâce à un système automatisé qui fera le travail pour les potentiels assurés sociaux.

“Nous nous réjouissons de votre engagement à œuvrer à ces relations bilatérales à très fort potentiel. Je connais votre engagement pour la promotion de la paix et de la sécurité, non seulement en Côte d’Ivoire mais également dans l’espace Cedeao”.

Alain Olivier Noël Mekulu Mvondo, Directeur général de la CNPSCameroun

En 2020, la CNPS a réalisé un bénéfice de 72,39 milliards de FCFA, réussissant ainsi à maintenir son résultat net au-dessus de la barre des 70 milliards de FCFA pour la 2e année consécutive. Alain Noel Mekulu Mvondo, en rendant les procédures les plus performantes et les plus légères possible, vise à multiplier ce bénéfice. 

Par ailleurs, les revenus des placements financiers de la CNPS se sont chiffrés à 20,5 milliards de FCFA en 2021, selon les documents officiels de l’organisme. Ce résultat est en hausse de plus de 5 milliards (+35%) par rapport à l’exercice précédent. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com