Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Côte d’Ivoire : 59 000 milliards de FCFA pour assurer la transformation économique du pays

La Côte d’Ivoire s’est dotée d’un Plan national de développement (PND) sur la période 2021-2025 évalué à 59 000 milliards de FCFA. Le pays a ainsi engagé beaucoup de réformes structurelles de grande ampleur avec l’objectif de créer un environnement sociopolitique stable, créer un cadre macroéconomique solide et une inflation maîtrisée. Les différents projets vont également contribuer à porter la croissance économique du pays à 7,65% en moyenne sur la même période.

Le Plan national de Développement PND 2021-2025 de la Côte d’Ivoire est évalué à 59 000 milliards de FCFA. Ce programme permettra la mise en oeuvre de grands projets dans les secteurs des infrastructures, de la sécurité, du transport, de l’économie numérique, des mines, de l’énergie, des hydrocarbures, de l’industrie, de l’agro-industrie, de l’amélioration du cadre de vie et de l’environnement, du tourisme et des secteurs sociaux de base. Sa portée est la mise en œuvre d’une transformation socio-économique profonde et durable à travers le pays.

Le financement du plan national de développement 2021-2025 qui est axé sur une stratégie de mobilisation interne et externe des ressources.  La transformation structurale de l’économie ivoirienne, va alors être basée sur des opportunités de diversification, générant des emplois et des valeurs ajoutées additionnelles différentes de celle de la structure économique ivoirienne actuelle, si l’on se réfère au 6 piliers de ce plan national du développement.

Georgina SIABA, Analyste financière Côte d’Ivoire

Selon les autorités ivoiriennes, la promotion du secteur industriel est nécessaire pour bien mener cet ambitieux programme. A cet effet, l’exécutif envisage de mieux booster la transformation structurelle de l’économie qui s’appuie sur l’industrialisation durant les deux prochaines années.

On voit alors la nécessité de développer et stimuler le secteur privé en vue de son financement. Un secteur privé dynamique est un puissant moteur des créations d’emploi et non défendent d’une croissance économique durable est également un secteur d’innovation et de réduction de pauvreté. On voit alors la nécessité de développer et stimuler le secteur privé, en vue de son financement. Un secteur privé dynamique est un puissant moteur des créations d’emploi et l’un des fondements d’une croissance économique durable. C’est également un secteur d’innovation et de réduction de pauvreté.

Georgina SIABA, Analyste financière Côte d’Ivoire

A noter que 43 646,4 milliards de FCFA, soit 74% du Plan national de Développement PND 2021-2025 de la Côte d’Ivoire, doivent être financés par le secteur privé. Par ailleurs, le PND devrait favoriser la création de 4 millions d’emplois. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com