Côte d’Ivoire : 61 ans de l’indépendance, les autorités limitées à une cérémonie de prise d’armes

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le 61 ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire a été célébré ce 7 août, dans un contexte de crise sanitaire due à la pandémie de covid-19. Le gouvernement a ainsi décidé comme en 2020 de restreindre les célébrations.. limitant ainsi les cérémonies officielles à une prise d’armes présidée par le premier ministre, un salut aux couleurs, contrairement au traditionnel défilé.

Sur l’esplanade du palais présidentiel, pas de grands défilés militaires et ballets traditionnels aux couleurs nationales..Pour commémorer ce 7 août les 61 ans de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, les autorités ivoiriennes se sont limitées à une cérémonie de prise d’armes, de salut aux couleurs et quelques défilés. La célébration a été  restreinte en raison de la pandémie de covid-19. Absent à ces marches officielles, le Chef de l’Etat Alassane Ouattara s’est plutôt fait représenté par le chef du gouvernement Patrick ACHI.  A l’occasion de son message à la nation prononcé la veille, Alassane Ouattara avait présenté ses voeux d’une Côte d’Ivoire pacifiée, solidaire, résiliente et prospère. 

La cérémonie n’a pas été pour autant moins solennelle.. Elle s’est tenue en présence de plusieurs hauts cadres de l’Etat. Au nombre desquels des membres du gouvernement. La fête nationale a été célébrée sous le thème : solidaire, pour une côte d’ivoire sécurisée et prospère.

Le président Alassane Ouattara a déjà annoncé la grâce présidentielle pour 3000 prisonniers, ainsi que la mise en liberté provisoire de 69 personnes placées sous contrôle judiciaire. 15 autres détenus politiques ont aussi été libéré ce 7 août. La Côte d’Ivoire a accédé à son indépendance en 1960. A cette date, le pays se libérait du joug colonial français, sous l’égide de son leader historique Félix Houphouët-Boigny, qui deviendra le premier président du pays, jusqu’à son décès en décembre 1993.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback