Diplomatie : l’Ethiopie annonce la fermeture de son ambassade en Algérie

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

L’Ambassade de la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie en Algérie a annoncé la cessation de ses activités consulaires à partir du 30 août 2021. Le gouvernement éthiopien l’a annoncé ce mercredi 1er septembre. La diplomatie d’Addis-Abeba va devoir s’adapter à des crises de trésoreries engendrées par la pandémie.

Officiellement inauguré en avril 2017, le siège de l’Ambassade de l’Ethiopie en Algérie aura fonctionné 4 ans, jusqu’à ce que débarque des difficultés financières. La raison, la crise économique liée au Covid 19 qui continue d’affecter ce pays de l’Afrique de l’Est, qui en plus de la pandémie, doit contenir les rebelles du Tigré.

Toujours en perspective de la fermeture de l’ambassade d’Ethiopie en Algérie, le Premier ministre Ethiopien Abiy Ahmed pense que les représentations diplomatiques sont bien trop nombreuses, et devraient être réduites de 50%. C’est dans ce contexte qu’il a amorcé un plan de réduction budgétaire. Objectif,  minimiser les dépenses liées au fonctionnement des ambassades.

Les intérêts de l’Éthiopie en Algérie seront donc désormais couverts par un ambassadeur non-résident, basé dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba. Pour l’heure, aucun chiffre n’ a été communiqué sur les rentrées financières que devraient inciter, cette diplomatie de navette. 

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback