Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Ethiopie : un plan quinquennal de reconstruction de la région de Benishangul Gumuz adopté

La reconstruction de la région éthiopienne de Benishangul Gumuz sera menée dès octobre 2022. Les autorités de cet Etat régional du Nord-ouest de l’Ethiopie ont adopté un plan quinquennal visant six domaines. Six régions, dont le Tigré, l’Amhara et l’Afar, ont bénéficié d’un plan de reconstruction piloté par le gouvernement fédéral éthiopien en 2022, pour une enveloppe estimée à plus de 300 millions de dollars.

La reconstruction de la région éthiopienne de Benishangul Gumuz sera lancée dès octobre 2022. Les autorités de cet Etat régional du Nord-ouest de l’Ethiopie ont adopté un plan quinquennal visant six domaines, touchés par un conflit débuté en 2019 entre les rebelles Gumuz et l’armée gouvernementale. Coût estimé du plan de reconstruction sur cinq ans: 38,5 milliards de birrs destinés à la gestion des risques de catastrophe, l’agriculture et les ressources naturelles, la protection de la santé et l’éducation notamment. La guerre a causé des dommages évalués à 44 milliards de birrs dans le seul secteur agricole du Benishangul Gumuz.

Il est donc essentiel pour le gouvernement et la communauté internationale d’investir dans des secteurs critiques, des secteurs importants qui permettront à cette région de repartir. Mais aussi, d’apporter aux populations de nouveaux services et surtout de mettre un accent important sur la prévention des catastrophes naturelles.

Cyr MAKOSSO, Journaliste Congo

Plus de 475 000 personnes déplacées des zones en conflit, 113 000 enfants déscolarisés ou encore 43 640 maisons détruites, c’est le bilan du conflit dans cet État régional. Le plan de reconstruction vise également la réhabilitation des déplacés internes dans leurs anciens foyers, de manière durable.

On ne peut reconstruire sans prendre en compte la dimension humaine. Il est ainsi opportun pour les autorités éthiopiennes de pouvoir, non seulement investir dans la formation, mais aussi, permettre à tous ces hommes et femmes engagés dans cette lutte politico-militaire de trouver d’autres issues afin de mieux se réaliser et surtout de contribuer à leur façon , au développement de cette région.

Cyr MAKOSSO, Journaliste Congo

Comme le Benishangul Gumuz, cinq autres régions ont bénéficié d’un plan de reconstruction piloté par le gouvernement fédéral éthiopien. En mai 2022, la Banque mondiale et l’exécutif national ont accordé une subvention de plus de 300 millions de dollars aux Etats du Tigré, de l’Amhara et de l’Afar entre autres.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com