Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Gabon : l’opposant Guy Nzouba-Ndama maintenu en garde à vue à Franceville

Après plusieurs heures d’interrogatoire, l’ancien président de l’Assemblée nationale du Gabon, Guy Nzouba-Ndama reste en garde à vue. Présenté le 19 septembre 2022 devant le procureur de la République de Franceville au Gabon, Guy Nzouba-Ndama a été interpellé le 17 septembre 2022 avec plus d’un milliard de FCFA non déclarés, selon le quotidien gouvernemental L’Union. 

Interpellé avec plus d’un milliards de francs cfa de billets non déclarés à Kabala, non loin de la frontière Gabon-Congo, Guy Nzouba-Ndama serait toujours en garde à vue à Franceville, selon le quotidien gouvernemental l’Union. Interpellé le 17 septembre 2022, avec en sa possession plusieurs valises contenant plus d’un milliards de francs cfa non déclarés, il sera présenté ce 19 septembre 2022 au procureur de la république de Franceville pour examen des faits.

Sur la base du PV d’infraction établi par les services de la douane et qui a été transmis au Parquet de la République, une enquête sera ouverte sur la base de ce PV, afin de pouvoir déterminer l’origine et l’usage prévu de ces fonds.

Ibinga Ayiquise Bléra, Substitut du procureur de la République 

Selon plusieurs médias en ligne, l’interrogatoire porterait sur la provenance des billets non déclarés contenus dans ses valises.  Pour l’instant l’enquête en cours n’a pas encore révélé l’origine de cette faramineuse somme d’argent.

Il a déclaré qu’il s’agit des effets personnels de son épouse. Invité à les ouvrir, il a opposé une fin de non-recevoir. Cette attitude a éveillé des soupçons des agents des douanes qui ont saisi les gendarmes de Léconi afin qu’ils effectuent une fouille complète du véhicule.

Ibinga Ayiquise Bléra, Substitut du procureur de la République 

Détournement de deniers publics ou thésaurisation? Plusieurs questions restent sans réponse en attente du verdict du procureur. À titre de rappel,  la CEMAC autorise les ressortissants des États membres à circuler avec une somme illimitée. Cependant, la somme en question doit être déclarée lorsque celle-ci dépasse un million de francs CFA.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com