Guinée : 79 prisonniers politiques remis en liberté

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Suivant l’ordonnance du colonel Mamady Doumbouya contenu dans le communiqué numéro 6 du  Comité national de rassemblement et du développement (CNRD), l’appareil judiciaire et pénitentiaire de la Guinée a libéré 79 prisonniers politiques ce 7 septembre 2021. Ils avaient été arrêtés lors des manifestations contre le 3ème mandat d’Alpha Condé en septembre 2020.

Chose promise, chose dûe. La libération des prisonniers politiques est effective en Guinée. Ce sont 79 activistes et militants de l’opposition qui ont été remis en liberté ce 7 septembre 2021. Ces libérations sont la conséquence immédiate d’une des premières décisions fortes  de la junte militaire au pouvoir. 

Il a fallu 24h au secrétariat à la justice installé par le Comité national de rassemblement et du développement (CNRD) pour exécuter la recommandation du colonel Mamady Doumbouya.Le symbole de cette vague de libération est l’activiste politique Fonike Mengue, condamné à 11 mois de prison  dans le cadre  des manifestations contre le 3ème mandat d’Alpha Condé. La procédure concerne environ 400 prisonniers civils et militaires, selon des avocats.

Outre la libération de ceux qui étaient appelés “les prisonniers d’Alpha Condé en Guinée, le chef du pouvoir militaire en place a instruit la réouverture du siège de l’Union des forces démocratiques de Guinée. La fermeture du quartier général remonte au lendemain du scrutin présidentiel du 18 octobre 2020. Élection que l’opposant avait perdu face au président déchu, Alpha Condé.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com