Guinée : entrée en vigueur de la charte de la transition

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le Comité national de rassemblement pour le développement a installé les organes chargés de conduire la transition en Guinée. La junte militaire a instruit l’entrée en vigueur de la Charte de la transition ce 28 septembre 2021. Cependant, la durée de la transition n’a pas encore été dévoilée.

La Charte de la transition en Guinée est entrée en vigueur le 28 septembre 2021. L’agenda de la transition prévoit la refonte de l’État, l’engagement de réformes économiques, politiques, électorales et administratives, l’élaboration d’une nouvelle Constitution et l’organisation des élections. Globalement, les missions de la transition ainsi présentées sont approuvées par le peuple guinéen. Pour eux, cette charte, fruit des concertations nationales, porte le sceau du consensus.

La transition sera conduite par quatre organes : le Comité national du rassemblement pour le développement dirigé par le colonel Mamady Doumbouya désormais président de la transition, chef de l’Etat et des forces armées ; un gouvernement dirigé par un Premier ministre civil ; et un organe législatif, le Conseil national de la transition. Seule ombre au tableau, la durée de la transition reste indéterminées. Un élément clé pourtant, préalable à la levée des sanctions internationales.

La charte de la transition guinéenne prévoit que celles et ceux qui ont participé au troisième mandat d’Alpha Condé sont exclus du processus de transition. Comme les membres des organes de la transition, ils ne pourront pas se présenter aux futures élections. La CEDEAO a exigé la tenue des élections pour un retour à l’ordre constitutionnel dans les 6 mois à venir.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com