Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Guinée-Bissau : la CEDEAO compte déployer sa force militaire dans le pays

A l’issue du sommet extraordinaire ce jeudi 3 février 2022 à Accra dans la capitale ghanéenne, la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest CEDEAO a annoncé l’envoi de soldats de sa force militaire en Guinée-Bissau après le coup d’État manqué du 1er février 2022. C’est ce qu’a fait savoir le président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou à l’issue du sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO tenu ce jeudi 3 février à Accra au Ghana.

La force d’intervention militaire de la CEDEAO est annoncée en Guinée Bissau. Le bloc régional décide ainsi d’apporter un soutien militaire pour la stabilisation du pays victime d’une tentative de coup d’Etat contre le président Umaru Sissoko Emballo, le 1er février 2022. 

En 2019, lors de la campagne électorale en vue de la présidentielle bissau-guinéenne, le président Umaru Sissoko Emballo, alors candidat, était contre la présence des forces de la Cedeao en Guinée Bissau. Selon lui, il préférait mille fois avoir des militaires bissau-guinéens bien entraînés, bien formés, pour sécuriser le pays.

La force par la CEDEAO avait déjà été déployé en Guinée Bissau en 2012, pour stabiliser la démocratie dans ce pays qui a connu plusieurs coups d’Etat militaires, une guerre civile et l’assassinat d’un président par l’armée. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com