Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

La Namibie et le Botswana lèvent les exigences de passeport pour faciliter les voyages

Les gouvernements namibiens et botswanais ont convenu d’abolir l’utilisation des passeports pour voyager entre les deux pays. Au lieu de cela, les citoyens des deux pays utiliseront désormais des cartes d’identité. Une première en l’Afrique australe

C’est une première en Afrique australe en matière de libre circulation des personnes et des biens. Les gouvernements namibiens et botswanais ont convenu d’abolir l’utilisation des passeports pour voyager entre les deux pays. En effet, les deux pays membre de la SADC ont levé les exigences de visa.

Le président namibien Hage Geingob, s’exprimant vendredi à Gaborone, la capitale du Botswana, lors de la première commission binationale Botswana-Namibie, a déclaré que les ressortissants des deux pays n’auraient qu’à produire des pièces d’identité pour se déplacer entre les deux pays.

« Nos deux pays partagent non seulement une frontière commune, mais aussi un peuple et un patrimoine communs. Une relation symbiotique et interdépendante existe le long de nos frontières communes [….] Par conséquent, j’appelle nos hauts fonctionnaires à accélérer la mise en œuvre de l’utilisation des documents d’identité (ID) comme documents de voyage entre les deux pays, sans délai. » 

Hage Geingob, président de la Namibie

Les relations entre le Botswana et la Namibie frontaliers qui entretienne des relations amicales et coopèrent au développement de leur économique. Ceci malgré un différend frontalier en 1992. L’île inhabitée de Sedudu était au centre de ce différend frontalier. L’île est située dans la rivière Cuando, considérée comme faisant partie de la frontière entre le Botswana et la Namibie, est désormais la propriété du Botswana selon une décision de la Cour mondiale.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com