Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Le projet Grande Tortue Ahmeyim (GTA), pour améliorer l’approvisionnement énergétique en Afrique

Découvert en 2015 et développé depuis 2019, le projet Grande Tortue Ahmeyim (GTA) s’articule autour du développement de deux champs de gaz offshore à savoir Tortue et Ahmeyim, à cheval entre le Sénégal et la Mauritanie. Son approfondissement devrait permettre à l’Afrique de faire un pas de plus vers l’autonomisation du secteur électrique Africain. Pape Mademba Biteye, Directeur général de la Société nationale d’électricité du Sénégal et nouveau président de l’Association des Sociétés d’électricité d’Afrique ASEA, revient sur les perspectives de ce grand projet gazier à l’occasion du 20e congrès de l’ASEA abrité par le Sénégal du 14 au 21 juillet 2022.

Le Sénégal ambitionne d’ici 2025, de fournir l’électricité à l’ensemble de sa population. Un projet dont la concrétisation passera entre autres par l’exploitation du gisement gazier Grand Tortue Ahmeyim, que le pays développe avec la Mauritanie pour 2023. Le gisement gazier Grand Tortue Ahmeyim marque en effet le démarrage de la production de pétrole au Sénégal et par conséquent un pas de plus vers une meilleure autonomisation énergétique.

“Aujourd’hui si nous avons nos propres ressources, si nous avons le combustible qui est produit localement, ça va baisser les coûts d’achats, ça va améliorer la sécurité d’approvisionnement et naturellement toutes ces améliorations seront répercutées sur le tarif qui est fourni au client.”

Pape Demba Bitèye / SENEGAL, Directeur général de la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec) 

La compagnie américaine Kosmos Energy annonçait le 28 février dernier, que les travaux d’installation des infrastructures du projet de Gaz naturel liquéfié (GNL) dite Grand-Tortue Ahmeyim ont régulièrement progressé en 2021 et sont désormais achevés à environ 70 %. favoriser l’amélioration de l’offre énergétique, révélé faible en Afrique, si l’on s’en tient au rapport de la BAD selon  lequel plus de 640 millions d’Africains n’ont pas accès à l’énergie. 

“L’accès universel à l’électricité est une priorité pour Son Excellence Monsieur le Président de la République qui a dit qu’à partir de 2025, il n’aimerait pas voir un Sénégalais qui ne puisse pas accéder à l’électricité. Je rappelle que les Nations Unies l’ont décrété pour 2030 mais qui connaît sa fibre sociale, sait qu’ il a posé les jalons pour 2025. Aujourd’hui nous sommes en train d’y travailler, le programme est élaboré pour y arriver, tout est calé et aujourd’hui les financements sont en train de suivre pour nous permettre d’atteindre cet objectif d’accès universel en 2025.”

Pape Demba Bitèye / SENEGAL, Directeur général de la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec) 

Les réserves sont de l’ordre de 1 400 milliards de m³ de gaz, ce qui fait du projet GTA l’un des plus importants en cours de réalisation en Afrique. Au Sénégal, l’exploitation des hydrocarbures provenant des gisements gaziers Grande Tortue Ahmeyim devrait rapporter 887,68 milliards de recettes à l’Etat entre 2023 et 2025 selon le ministère des finances.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com