Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Libye : le Parlement repousse les législatives de 30 jours

Le Parlement repousse les élections législatives de 30 jours après la présidentielle. Le porte-parole de la Chambre des représentants a déclaré que cette décision s’explique par le souci d’élire le Président du pays au suffrage universel direct. Les deux votes devaient se tenir le 24 décembre, conformément à une feuille de route établie sous l’égide de l’ONU.

Les élections législatives libyennes se tiendront fin janvier 2022, soit un mois après l’élection présidentielle, maintenue au 24 décembre. C’est l’annonce faite mardi 5 septembre par la Chambre des représentants libyenne, qui justifie cette décision par le caractère prioritaire du scrutin présidentiel. Les deux votes devaient se tenir le 24 décembre, conformément à une feuille de route établie sous l’égide de l’ONU pour aider la Libye à sortir d’une crise politique majeure.

Le Haut Conseil d’État libyen, instance faisant office de Sénat, n’a pas encore réagi à l’annonce du Parlement. Cette décision vient s’ajouter à une série de décisions controversées  prises par le parlement sous l’impulsion de son président Aguila Saleh. Il s’agit notamment de la loi électorale adoptée lundi 4 octobre et celle régissant la présidentielle.

La tenue des élections est une condition essentielle pour le retour de la paix dans ce pays en guerre depuis plus d’une décennie, …Mettant fin à la division de la Libye entre deux principaux camps : celui de l’Ouest, le gouvernement d’union (GNA) reconnu par les Nations unies et basé à Tripoli, et celui de l’Est, incarné par le maréchal Khalifa Haftar.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com