Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Libye : revalorisation de la masse salariale des enseignants

En Libye, le gouvernement d’unité nationale a annoncé samedi 21 mai 2022, avoir approuvé le projet de loi établissant une nouvelle échelle salariale pour le personnel de l’enseignement supérieur pour soutenir les salaires des employés du secteur de l’éducation. Cette revalorisation des salaires vise à résoudre le problème des primes et des promotions a fait savoir le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Imran Al-Qeib.

Pour aider à soutenir les salaires des employés du secteur de l’éducation en Libye, le gouvernement d’unité nationale a approuvé un projet de loi établissant une nouvelle échelle salariale des enseignants pour résoudre le problème des primes et des promotions. C’est ce qu’a annoncé samedi 21 mai 2022, le ministre libyien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Imran Al-Qeib. 

“Depuis le départ de Mohamed Kadhafi, la Libye est en proie à une guerre civile cela a entraîné forcément une désorganisation au niveau administratif et donc que la situation s’est aggravée par la guerre en Ukraine qui a entraîné l’inflation généralisé. Donc des groupes organisé peuvent se mobiliser afin d’obtenir une amélioration de leurs conditions de vie. Ce qui est le cas du corps professoral libyen et le gouvernement est obligé de lâcher du lest pour pouvoir amener la paix au niveau universitaire”

Boubacar BA, Journaliste

Al-Qeib a confirmé que le gouvernement libyen va débloquer les salaires suspendus de tous les travailleurs du secteur de l’enseignement supérieur, y compris les professeurs, les assistants d’enseignement et les employés d’universités. Il a ensuite indiqué que le montant de l’augmentation des salaires avait été déduit par le ministère des Finances avant le début du sit-in dans les universités, sur la base des directives du Premier ministre Abdul Hamid Dbeibah.

“ Tant que la Libye n’atteindra pas une stabilité politique et un gouvernement reconnu par tous aussi bien en interne qu’on externes qui pourra à partir de la manne pétrolière réorganiser l’économie du pays, produire de la richesse lever des taxes la situation ne sera jamais bonne pour qui que ce soit en Libye.”

Boubacar BA, Journaliste

Cette décision intervient après que les employés du secteur de l’enseignement supérieur et les membres du corps professoral des universités aient annoncé samedi s’engager dans un sit-in ouvert et suspendraient les études dans les universités jusqu’à ce que leurs demandes d’activation des décisions soient satisfaites.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com