Mozambique : les déplacés de la région de Cabo Delgado regagnent leurs localités

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Au Mozambique, plusieurs personnes déplacées dans la province de Cabo Delgado au nord du pays en raison de l’insécurité regagnent leurs localités. Ce, après une escalade de la violence dans la région au début de cette année. Les forces de sécurité renforcent les patrouilles, afin d’assurer la protection des populations.

Le calme et la stabilité sont rétablis dans certaines parties de la province mozambicaine de Cabo Delgado. Selon un communiqué de la Mission de la Communauté de développement de l’Afrique australe au Mozambique, les habitants de certains villages de cette province troublée qui ont fui en raison des attaques terroristes, ont commencé à regagner leurs localités.

Début 2021, la province de Cabo Delgado située au nord du Mozambique a connu une montée des violences. La réouverture des routes de la ville de Pemba à Macomia, Awasse, Muenda et Nangade, la reprise par les forces armées du contrôle de plusieurs zones sous influence des terroristes, ainsi que le renforcement des patrouilles par les forces mozambicaines, ont rétabli la confiance des populations. Ces voies avaient été bloquées par les insurgés islamistes et ont été utilisées pour capturer et isoler les villes de l’aide extérieure.

Les activités socioéconomiques ont repris dans plusieurs localités de la province troublée de Cabo Delgado notamment dans la ville de Muenda. La Mission de la SADC au Mozambique et les forces mozambicaines travaillent pour renforcer la sécurité, dans le but d’assurer la protection des populations et le retour à la vie normale. Rappelons que la province du nord du Mozambique est en proie à une insurrection islamiste depuis 2017.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com