Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Niger : le Président Mohamed Bazoum favorable au maintien des armées étrangères

Face aux dernières attaques perpétrées au Niger, plusieurs associations exigent du gouvernement le départ des forces étrangères. Cependant, fort des compétences acquises grâce à ces armées, le gouvernement nigérien dans sa position reste favorable à son maintien. Une prise de position qui divise l’opinion publique. 

Le président nigérien Mohamed Bazoum favorable au maintien des forces étrangères au Sahel. Cette prise de position fait suite aux exigences de quatre des cinq principales organisations des travailleurs du Niger. En effet, elles réclament le départ sans condition des forces étrangères françaises, canadiennes et allemandes suite aux attaques perpétrées dans les villes de Tillabéry et Tahoua.

La présence des forces armées étrangères est, selon le gouvernement nigérien, une action louable pour la région du Sahel. Ces derniers contribuent à la formation des soldats en créant notamment des forces spéciales qui acquièrent des compétences stratégiques pour faire face à l’ennemi.

La sortie du chef d’État nigérien intervient dans un contexte où des citoyens du Mali, Burkina Faso et le Niger, manifestent contre la présence des forces françaises perçues comme des forces d’occupation. À titre de rappel, au moins deux personnes ont perdu la vie ce 27 novembre lors d’une manifestation contre le passage d’un convoi français.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com