Ouganda : signature annoncée du protocole de Kampala pour protéger l’industrie créative

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

L’Ouganda et plusieurs pays anglophones souhaitent renforcer la réglementation en matière de protection du droit d’auteur. La question sera au centre de la conférence internationale que va accueillir l’Ouganda durant ce mois d’Août. Conférence co-organisée avec ‘Organisation régionale africaine de la propriété intellectuelle.

Afin de renforcer la législation nationale en matière de propriété intellectuelle, l’Ouganda va signer  le protocole de Kampala sur la protection du droit d’auteur  lors de la conférence diplomatique hybride de l’Organisation régionale africaine de la propriété intellectuelle qui se tiendra à Kampala du 20 au 28 août 2021. Ledit protocole va contribuer à protéger l’industrie créative ougandaise afin de garantir que les auteurs bénéficient de leurs œuvres.

Selon l’Uganda Performing Rights Society, les musiciens ougandais perdent près de 100 % de leurs ventes à cause du piratage en raison du taux de croissance élevé des contrefaçons dans le pays. Le phénomène s’étend également aux  secteurs du divertissement, des logiciels et autres industries protégées par le droit d’auteur, qui perdent  des milliards de shillings à cause du vol de propriété intellectuelle ou du piratage.

Près de 20 autres pays africains anglophones membres de  l’Organisation régionale africaine de la propriété intellectuelle vont signer le protocole  de Kampala sur la protection du droit d’auteur. Ce nouveau protocole viendra compléter la réglementation qui structure l’organisation depuis le protocole de mise sur pied de Lusaka.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com