RD Congo : la langue des signes en voie d’être formalisée comme langue nationale

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La  République démocratique du Congo aspire à une nouvelle langue nationale, la cinquième aux côtés de quatre autres parlées sur l’étendue du pays. Ce sera la langue des signes congolaise harmonisée pour les sourds dans un contexte où la compréhension de la langue des sourds utilisée pose problème. Une ambition qui passe par l’harmonisation des langues des signes. Des travaux pour l’harmonisation de langage des signes ont été lancés ce mardi 17 août à Kinshasa.


Plus de 6 mille signes dans le langage des sourds en République démocratique du Congo, une langue qui n’est toujours pas comprise de la même façon sur l’étendue du pays. Harmoniser et unifier ces signes pour en faire toute une langue aux côtés de quatre autres langues nationales, c’est l’objet des travaux lancés ce mardi 17 août à Kinshasa.

Les travaux d’harmonisation et d’unification de langue des signes se tiendront pendant 30 jours. Professeurs, étudiants, plusieurs organisations sont associées à cette initiative qui est une première en  République démocratique du Congo. Pour les sourds venus d’un peu partout à travers le pays, l’harmonisation de langue des signes est d’une nécessité absolue.


Selon une étude de l’organisation mondiale de la santé, la  République démocratique du Congo compterait environ 15 millions des personnes vivant avec handicap dont plus d’1.3 million des sourds. Il faudrait au gouvernement congolais de mettre assez des moyens pour la réussite de ce projet qui va entre autres briser la barrière, pour une meilleure intégration de cette catégorie des personnes.  

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback