Rwanda : le gouvernement envisage l’amélioration du taux d’éducation préscolaire

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Relever le taux de l’enseignement préscolaire, c’est l’un des défis que se lance le Rwanda qui prévoit d ‘inclure cela dans sa politique nationale d’éducation. Rappelons le le Rwanda s’est engagé à travers plusieurs signature de convention à garantir  à la petite enfance le droit à l’éducation.

Alors que les écoles vont bientôt ré ouvrir leurs portes dans de nombreux pays en Afrique, l’un des défis dans ce secteur au Rwanda est l’augmentation du taux de scolarisation préscolaire ou maternelle. Actuellement les chiffres indiquent que seulement 1 enfant sur 4 a accès à l’éducation préscolaire soit 24%. Pour la directrice générale du ministère de l’Éducation Rose Baguma, l’enseignement pré-scolaire permettrait de réduire le taux de retard et de déperdition scolaire.

Certains préalables sont prévus par le gouvernement rwandais pour gagner le pari de l’éducation préscolaire. l’augmentation du nombre d’enseignants dans les écoles maternelles qui sont payés par le gouvernement. L’objectif étant de passer de  33 enseignants à 613 avant la fin de l’exercice budgétaire. Aussi les parents sont invités à participer activement, car l’apprentissage commence à la maison.

La convention des Nations unies sur les droits des enfants de 1989, signée pratiquement par tous les pays du monde, reconnaît le droit des enfants à l’éducation dès la naissance. Afin que ce volet de l’éducation soit véritablement utile, des experts suggèrent qu’il s’appuie sur  des modèles pédagogiques pertinents ; 2. une éducation ancrée dans la culture locale ; 3. une implication des familles et des communautés ; 4. des programmes de santé et de nutrition liés au préscolaire.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com