Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Tchad : les autorités lancent une campagne pour l’appropriation du Dialogue

Au Tchad, les autorités à travers le Comité d’organisation du dialogue national inclusif prévu à partir du 20 Août 2022 ont lancé ce 16 juillet 2022 la campagne de mobilisation citoyenne pour l’appropriation des thématiques du dialogue. L’objectif est de susciter la participation citoyenne de toutes les couches de la société au processus de la transition en cours. Une initiative saluée par les populations et la société civile qui en cette campagne un moyen d’éveiller les consciences et de contribuer à l’apaisement des tensions.

Au Tchad, le gouvernement et ses partenaires ont lancé ce samedi 16 juillet 2022 une vaste campagne d’appropriation des objectifs du dialogue national inclusif. Cette mobilisation citoyenne a pour but d’informer et de sensibiliser les tchadiens sur les différentes thématiques qui feront l’objet des discussions aux assises du dialogue prévues à partir du 20 Août 2022. Les autorités misent sur les activités culturelles pour susciter la participation de toutes les couches de la population au processus du Dialogue.

Le Dialogue national inclusif concerne tous les tchadiens et tchadiennes. Et, à part les politiques, les organisations de la société civile et les artistes sont les moteurs de ce dialogue et au niveau du comité d’organisation, il a été décidé de tout mettre en œuvre pour que les différentes couches de la population puissent s’approprier les enjeux de ce rendez-vous historique. Cette campagne s’inscrit dans ce cadre là.

HASSAN SYLLA BAKARI, Membre du Comité d’Organisation du Dialogue national

La mobilisation citoyenne pour l’appropriation du Dialogue national inclusif est saluée par les organisations de la société civile et les acteurs de la culture qui voient en cette initiative un moyen de contribuer à apaiser les tensions en cette période de pré dialogue. Ils estiment que les festivités culturelles sont les meilleurs moyens de se défouler et de s’exprimer sur les enjeux du processus de la transition.

Ça fait longtemps que le tchadien n’a pas cette culture de se retrouver dans une ambiance festive pour pouvoir se défouler ses sentiments et s’exprimer. C’est un début et tout début est difficile, nous allons continuer à faire ce genre d’exercice pour que la culture soit au service de dialogue.

ARMAND DJEGOLTAR, Participant

A l’issue des activités de la campagne, les différents acteurs ont appelé les partis politiques et les organisations de la société civile à continuer à mutualiser leurs efforts et à faire des propositions pertinentes au Dialogue national inclusif, afin d’asseoir définitivement des institutions solides pour un Tchad nouveau post-transition. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com