Zambie : l’ancien chef d’Etat Edgar Lungu veut se retirer de la scène politique

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

L’ancien chef d’Etat de la Zambie Edgar Lungu veut se retirer de la scène politique après sa défaite à l’élection présidentielle du 12 août 2021, face à Hakainde Hichilema. L’actuel dirigeant du parti du Front patriotique, désormais dans l’opposition, souhaite un nouveau leadership pour sa formation politique.

L’ex-président zambien Edgar Lungu ne souhaite pas se présenter à l’élection présidentielle de 2026. Le 29 août 2021, Edgar Chagwa Lungu a indiqué qu’il est prêt à quitter la vie politique active. La Constitution  dispose que l’ex-dirigeant zambien perdra tous les avantages liés à son ancienne fonction s’il ne démissionne pas de la présidence de son parti, le Front patriotique. Pour Edgar Lungu, son parti devrait changer de dénomination et élire de nouveaux dirigeants.

La décision d’Edgar Lungu a été motivée sur le conseil notamment de Thabo Kawana, un porte-parole de l’alliance du Parti unifié pour le développement national qui a exhorté l’ex-président à se retirer de la scène politique. Seulement, des observateurs zambiens pensent que l’ancien président pourrait utiliser des recours juridiques pour briguer un autre mandat. Cela avait déjà été le cas lorqu’il avait saisi la Cour constitutionnel pour valider son droit à un 3è mandat.

Edgar Lungu est le deuxième président de l’histoire de la Zambie à quitter pacifiquement le pouvoir après avoir perdu une élection présidentielle. Il a renouvelé son soutien au gouvernement actuel, après la victoire de Hakainde Hichilema à la présidentielle du 12 août 2021.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback