Zambie : les élections couplées marquées par des perturbations du service internet

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

 En Zambie, les élections couplées ont été marquées certes par un vote massif comme à l’attendu, mais aussi par des perturbations d’accès aux réseaux sociaux. Des violences se sont déclenchées dans plusieurs régions et les autorités déplorent le décès d’un membre du Front patriotique, parti au pouvoir.

En Zambie, les élections présidentielle et législatives du 12 août ont été  marquées par des perturbations du service internet. Au lendemain du scrutin général, l’accès aux réseaux sociaux WhatsApp, messenger, twitter ou facebook restent toujours limité. Rappelons qu’avant le scrutin, le gouvernement avait menacé de bloquer internet si certaines personnes venaient à colporter de fausses informations pouvant déstabiliser les élections.

Vers 18h, à la clôture des bureaux de vote, la commission électorale zambienne annonçait que des  violences sporadiques avaient eu lieu à l’intérieur du pays. À Solwezi, dans le Nord-Ouest, un haut responsable du parti au pouvoir, le Front patriotique, a perdu la vie non loin d’un bureau de vote. 

Selon les autorités locales zambiennes, le dépouillement a commencé et d’ici le 15 août, les votes seront déjà comptabilisés. Pour les électeurs, il ne reste plus qu’à attendre ; attendre de voir si le vote du changement  sera adopté. 

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback