Afrique du Sud : décès de Frederik Willem de Klerk, ancien président sud-africain et figure de la fin de l’apartheid

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
FW de Klerk était une figure controversée en Afrique du Sud où beaucoup l’ont blâmé pour la violence contre les Sud-Africains noirs et les militants anti-apartheid pendant plusieurs années, tandis que certains Sud-Africains blancs considéraient ses efforts pour mettre fin à l’apartheid comme une trahison. © DR

Frederik Willem de Klerk, le dernier président de l’Afrique du Sud de l’apartheid et acteur clé de la transition du pays vers la démocratie, est décédé ce jeudi 11 novembre 2021.

Décès de l’ancien président sud-africain Frederik Willem de Klerk. Dernier dirigeant sous l’apartheid et acteur clé de la transition du pays vers la démocratie, FW de Klerk est décédé à 85 ans. Le décès de l’ancien chef de l’Etat a été confirmé par un communiqué de la Fondation FW de Klerk. 

« C’est avec la plus grande tristesse que la Fondation FW De Klerk annonce la mort de l’ancien président FW De Klerk, parti paisiblement, à son domicile de Fresnaye ce matin après avoir lutté contre un cancer « .

Communiqué de la Fondation FW de Klerk

 Membre d’une éminente famille afrikaner, M. De Klerk avait défendu avec véhémence la séparation des races lors de son ascension politique. Mais une fois devenu président en 1989, il a stupéfié la nation profondément divisée et le monde entier, en reconsidérant les pratiques racistes du pays.

En 1993, le président FW De Klerk et Nelson Mandela (premier président noir sud-africain) , qu’il a libéré de prison, reçoivent le prix Nobel de la paix, pour avoir mis fin au régime de l’apartheid.

FW de Klerk était une figure controversée en Afrique du Sud où beaucoup l’ont blâmé pour la violence contre les Sud-Africains noirs et les militants anti-apartheid pendant plusieurs années, tandis que certains Sud-Africains blancs considéraient ses efforts pour mettre fin à l’apartheid comme une trahison.

M. De Klerk a ensuite occupé plusieurs postes ministériels avant de devenir présent en 1989, poste qu’il a occupé jusqu’à ce qu’il cède les rênes à Mandela après les premières élections démocratiques de 1994.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com