Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : la Mission économique et commerciale de l’OIF lancée en Afrique centrale

Intensifier les échanges commerciaux et les investissements au sein de l’espace francophone, tel est le but visé par la Mission économique et commerciale de la Francophonie, dont la seconde étape de la deuxième édition s’est ouverte le 12 juillet 2022 à Kigali.

Après l’étape de Libreville au Gabon et les rencontres de prise de contact informel, la partie officielle de la Mission économique et commerciale de la Francophonie en Afrique centrale a officiellement été lancée le 12 juillet 2022 à Kigali au Rwanda. Un rendez-vous qui se veut être une matérialisation de la vision économique francophone.

La Francophonie c’est aujourd’hui 321 millions de locuteurs dans le monde. Majoritairement des jeunes et des femmes qui sont ouverts sur le monde et veulent apprendre, échanger et travailler. L’espace francophone c’est aussi un espace de 16% du produit intérieur brut mondial, 20% des échanges commerciaux sur le plan global, 14% des ressources minière et énergétique, et enfin 15% des investissements directs dans le monde. Voila les opportunités que présentent le monde francophone.

Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie – Rwanda

Durant trois jours, du 11 au 13 juillet 2022, cet événement réunissant environ 250 entreprises locales et une centaine d’acteurs économiques provenant d’une trentaine de pays francophone, donne aux participants la possibilité de nouer des partenariats, d’échanger des expériences, d’explorer de nouvelles destinations et opportunités, à travers des visites d’entreprises locales et des rencontres B to B, mais aussi de découvrir les possibilités d’investissements du Rwanda, pays dont le taux d’accès aux services financiers est estimé à 90%.

Avoir l’information est la première des étapes. La deuxième est qu’en présentant les opportunités qu’il y a ici au Rwanda, par des rencontres, on anticipe d’avoir des partenariats qui peuvent prendre racine et pourquoi pas se développer en contrat. La troisième est qu’aujourd’hui aucun pays ne peut travailler tout seul. Le fait d’avoir plus de 54 pays dans l’espace francophone montre la richesse de pouvoir développer des chaines de valeur régionale dans les différents aspects qu’on a discuté sur l’agro-industrie, l’énergie renouvelable, et même les services numériques.

Béata Habyarimana, Ministre du Commerce et de l’Industrie

La mise en œuvre de la stratégie économique pour la Francophonie 2020-2025, vise l’intensification des échanges commerciaux et des investissements dans l’espace francophone, qui représente actuellement 20% des échanges mondiaux. Et après cette mission économique en Afrique, les missions économiques de la francophonie mettront le cap sur deux capitales européennes et d’Amérique en 2022.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com