Afrique : l’art contemporain s’expose à la Biennale internationale de sculpture de Ouagadougou

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Malgré les situations sécuritaire et sanitaire, le Burkina Faso a organisé la seconde édition de la Biennale internationale de sculpture de Ouagadougou (BISO). Pour cette édition, dix-huit artistes représentant dix pays ont été sélectionnés pour exposer jusqu’au 6 novembre à l’Institut français de Ouagadougou.

Pour la deuxième édition de la Biennale internationale de sculpture de Ouagadougou (BISO), 18 artistes de dix pays ont exposé leurs œuvres à l’Institut français de la capitale burkinabè. L’Aventure ambiguë, est le thème imposé aux artistes pour l’édition Biso 2021. Pour s’approprier ce thème, les artistes étaient invités à s’exprimer sur la complexité des identités dans une ère dite de post-mondialisation. Cette exposition était un véritable festival de matières entre Bronze, céramiques, textiles, perles, écrans cathodiques, plantes vertes pour ne citer que celles-la.

L’objectif de cette biennale est de donner de la visibilité aux artistes du continent, toutes catégories confondues.

Si les artistes s’expriment sur le continent, leurs œuvres sont cependant achetées principalement sur le marché européen et américain. À en croire, le directeur du département Art contemporain africain chez Artcurial et fondateur de la Biso, Christophe Person, cette aventure ambiguë de la création, fait naviguer les artistes entre ces différentes aires géographiques

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com