Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : rideau sur le 26e sommet du Commonwealth

Organisée à Kigali au Rwanda, la réunion des chefs d’État du Commonwealth a été clôturée le 25 juin. Reportée à deux reprises à cause du Covid-19, le sommet a été l’occasion pour les États membres du Commonwealth de renouer les liens et de discuter des défis mondiaux qui touchent les plus de 2,5 milliards de citoyens de la communauté. Parmi les principales annonces, l’adhésion du Gabon et du Togo; la sélection du Kenya et du royaume d’Eswatini comme nouveaux champions du Commonwealth en matière d’énergie géothermique.

Le 25 Juin 2022 a marqué la fin d’un programme d’une semaine d’événements et d’activités de haut niveau, de réunions ministérielles dans le cadre du 26e sommet des chefs d’État du Commonwealth. Quatre forums ont émaillé ces activités, à savoir le forum de la jeunesse du Commonwealth, celui des femmes, des affaires et le Forum des peuples du Commonwealth. 

Sous le thème “Construire un avenir commun : Connecter, Innover, Transformer”, le sommet du commonwealth a été l’occasion de délibérer sur les énormes défis et opportunités technologiques, écologiques et économiques auxquels le Commonwealth est confronté, en particulier la jeune génération, avec un accent particulier sur la reprise économique post-Covid-19 à tous les niveaux des États membres.

“Chez nous au Commonwealth nous regardons plutôt ce qui nous unit que ce qui nous sépare. Nous savons bien que, unis, nous sommes plus forts plutôt que quand nous sommes séparés. En regardant sur les déclarations que nous avons faites, par exemple la charte des territoires vivants; nous lançons un appel à l’action sur les terres vivantes, nous savons bien que nous avons atteint le code rouge par rapport au changement climatique”

Patricia SCOTLAND, Secrétaire générale du CommonwealthDominique

Plusieurs résolutions ont été prises durant ce sommet des chefs d’État du commonwealth dont l’admission de deux pays initialement francophones – Gabon et Togo – au sein de l’organisation respectivement en tant que 55e et 56e membres. Ce 26e sommet a vu également la prise de fonctions du président rwandais Paul Kagame comme président en exercice de l’organisation anglophone. 

“En tant que nouveau président en exercice, j’ai hâte de continuer à travailler avec le Secrétaire général et les membres du Commonwealth pour réaliser nos principales priorités. Nous sommes tous attachés aux valeurs du Commonwealth, cela ne fait aucun doute, mais il n’appartient pas à un groupe de définir et de mesurer qui s’y conforme. Un Commonwealth est diversifié et nous respectons cette diversité.”

Paul KAGAME, Président de la RépubliqueRwanda

Le Kenya et le royaume d’Eswatini ont été désignés champions du Commonwealth pour diriger l’action de la Communauté en matière d’énergie géothermique. Le sommet a également vu la réélection de Patricia Scotland en tant que secrétaire générale du Commonwealth pour les deux prochaines années.

Le prochain sommet des chefs d’État du Commonwealth est prévu aux îles Samoa en 2024.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com