Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique/transformation laitière : les entrepreneurs s’inspirent des techniques de Kirisu Farm

Durant les missions économiques de la Francophonie en Asie du Sud-Est, les opérateurs économiques dans le secteur de l’élevage ont visité la plus grande ferme Cambodgienne. Objectif, toucher et s’inspirer de l’expertise du Cambodge en matière de production laitière. 

Voici l’un des projets agro-industriels les plus ambitieux du Cambodge: La ferme Kirusi. Situé à près de 40 km au sud de Phnom Penh, capitale du Cambodge, nous sommes dans la vallée de Phnom Tamao étalée sur près de 300 hectares. La ferme dispose d’un cheptel de près de 500 génisses Holstein importées d’Australie et qui produit individuellement en moyenne 38 litres de lait par jour.  

Nous avons déjà initié des études dans ce sens là, mais, il faut dire qu’ avec ce que nous avions comme maîtrise de technologie, nous étions à une vache de l’hectare. Avec ce que nous venons d’apprécier et qui fait par Kirisu Farm, 700 vaches pour 300 hectares, on est sur un ratio de 2,3 vaches à l’hectare. C’est une coopération technique bilatérale qui viendra améliorer ce que nous avons déjà commencé sur le terrain en multipliant par deux notre production.

Armel Wafo, FogueDirecteur Technique – Fish & Co Cameroun 

A Kiriisu Farm l’activité principale est la production du lait de vache. La ferme s’est dotée d’une usine de traitement du lait frais. Cette usine produit des yaourts destinés à la consommation locale et à l’importation dans la région d’Asie du Sud-Est. Un bel exemple de réussite pour Moussa Dia. Il possède une trentaine de vaches au Sénégal et l’expérience cambodgienne est une aubaine pour lui. 

Au Sénégal, dans le cadre de notre association pour l’intensification de la production laitière, nous importons chaque année entre 1000 et 1500 vaches pour le moment. Juste pour dire que le potentiel est là, nous avons des fermes qui ont quelques centaines de vaches. Ce qui va manquer comparé à ce que nous venons de visiter, c’est toute la chaîne jusqu’à la production du lait, des produits finis avec un système purement automatisé et informatisé.

Moussa Dia Serial, entrepreneur Sénégal

Pour mettre en place ce projet ambitieux, Kirusu Farm y a investi près 10 millions USD. De quoi mettre en place ces énormes plantations de maïs, de soja, de foins, toutes destinées à la fabrication des aliments des vaches. Parmi les coups de production il y a la santé des bêtes. Pour prévenir toutes maladies, la ferme a mis en place ces puces qui permettent de façon automatique d’identifier les bêtes malades et de les sortir des enclos de meilleurs soins. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com