Algérie : 11 sites désignés pour abriter le projet « Solar 1000 », d’une capacités de 1000 mégawatts

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Avec un mix énergétique estimé à 3%, l’Algérie à travers le projet solar 2000 comptent officiellement activer sa transition énergétique. Ainsi, ce projet confié à la Société algérienne des Énergies Renouvelables (SHAEMS) prendra forme dès la fin de l’année sur onze sites préalablement sélectionnés.

En Algérie, l’énergie renouvelable ne représente que 3% du mix énergétique. La dépendance exclusive de l’Algérie aux énergies conventionnelles présage un stock asséché d’ici à l’année 2042 estiment des spécialistes. Déterminées à devenir, une vitrine de la transition énergétique, l’Algérie à travers la Société algérienne des Énergies Renouvelables (SHAEMS) lance officiellement le projet « Solar 1000 » à travers 11 sites comprenant des centrales solaires d’une capacité totale de 1000 mégawatts.

Accélérer la cadence de mise en œuvre du programme de développement des énergies renouvelables constitue l’un des principaux engagements du chef d’État algérien Abdelmadjid Tebboune. Aussi, le lancement du projet « SOLAR1000 » établi sur une superficie de 4 250 hectares et prévu pour décembre 2021, permettra à l’Algérie de concrétiser sa transition verte retardée depuis plusieurs années.

L’Algérie dispose d’un potentiel énergétique inépuisable à travers les vastes surfaces du Sahara algérien. Avec un ensoleillement maximal qui se prête bien à la production d’énergie solaire, ses 44 millions d’habitants vont pouvoir bénéficier d’une énergie propre à environ 3 000 kWh par mètre carré.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com