Burkina Faso : mise en œuvre du projet Secocom II pour prévenir l’extrémisme violent

D’un coût estimé à 1 699 998 euros, le projet SECUCOM II est mis en œuvre sur la période de décembre 2020 à mai 2022. Il cible six régions du Burkina Faso, comprenant 42 communes rurales et urbaines géographiquement frontalières avec le Mali, la Côte d’Ivoire et le Ghana.

Afficher plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Feedback