Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Cameroun : baisse de 19% des exportations de banane en avril 2022

Au cours du mois d’avril 2022, les producteurs de bananes en activité au Cameroun ont exporté vers le marché international une cargaison de 18 247 tonnes. Une performance qui s’affiche d’ailleurs en baisse de 19,27% par rapport au mois de mars 2022 ou  22 604 tonnes avaient été exportées.

Le cameroun a exporté vers le marché international une cargaison 18 247 tonnes de banane en avril 2022, selon les données compilées par l’Association bananière du Cameroun. Ce taux d’exportation de banane se situe légèrement en baisse de 4 357 tonnes, soit 19,27% de moins que les sorties de banane réalisées au mois de Mars ou 22 604 tonnes ont été exportées.

Depuis des années aujourd’hui quand on observe la nature ou alors la structure des exportations des produits du Cameroun ils sont adossés sur les exportations de bois, de banane, des cafés, des cacao et autres. Et donc la banane représente à elle seul à peu près 6 pour cent du secteur primaire agricole de l’économie camerounaise et par conséquent en moyenne près de 2 pour-cent du PIB nationale.

En termes de performances des exportations, les  Plantations du Haut Penja, ont affiché des sorties de près de  15 030 tonnes de banane, en baisse de 4 210 tonnes, par rapport aux 19 240 tonnes exportées au mois de mars selon l’association bananière du pays. Elles sont  suivies dans cette lancée par la Boh Plantation qui a exporté quant à elle 1 120 tonnes, contre 1 382 tonnes au mois de mars, soit une baisse de 262 tonnes .

On peut évaluer les causes aussi bien au niveau national qu’au niveau international. Au niveau national, ne l’oublions pas la crise du Nord Ouest et du Sud Ouest est toujours d’actualité, elle est au centre de la baisse des productivités et à partir de cette baisse de productivité on se retrouve quand même avec  des exportations en baisse.

Ces contre performances selon des observateurs se justifient par les situation sécuritaire que rencontrent encore certaines région notamment au Nord ouest et au Sud-Ouest du pays ou les bananes sont généralement exportées à fort taux. Toutefois, selon des observateurs, la Cameroon Development Corporation, devrait pouvoir bientôt reprendre le contrôle de ses plantations situé dans ces villes.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com