Cameroun : interdiction de manifestation en Suisse

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Le Président Paul Biya et son épouse quittant le Cameroun pour un séjour privé en suisse le 11 juillet 2021

Médiatrice dans le conflit du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun, le gouvernement Suisse interdit désormais officiellement les manifestations des organisations camerounaises sur son territoire. Une démarche qui vise selon les autorités à préserver les bonnes relations de coopération entre les deux pays et à encourager le dialogue dans un cadre légal entre les camerounais.

La décision des autorités Suisse a été rendue officielle ce vendredi 16 juillet à la veille d’une série d’actions que projetaient de réaliser certaines organisations contre un séjour privé entamé depuis ce dimanche 11 juillet à Genève par le Président de la République du Cameroun.

En 2019, lors d’un précédent séjour du Président de la République du Cameroun, ces organisations avaient tenu des manifestations qui se sont alors caractérisées par des dégâts matériels et une violence inédite en se heurtant à la police Suisse qui tentait en vain de canaliser cette colère urbaine.


Suite à ces incidents et aux multiples interpellations qui s’en sont suivies, plusieurs crispations se sont matérialisées. Les manifestants avaient dénoncé l’intransigeance de la police Genevoise. Les autorités Suisse après plusieurs enquêtes avaient établi qu’aucune de ces organisations n’avaient un siège établie sur son territoire et ne disposaient pas d’autorisations légales pour y mener des actions.


Par ailleurs très impliqués au plus haut niveau entre les parties dans la médiation sur les conflits qui minent les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest du Cameroun, les autorités Suisse ont noté la volonté déterminante des autorités du Cameroun à établir un dialogue solide avec toutes les parties prenantes et la diaspora pour restaurer la paix sur le territoire.

Cette volonté des autorités de la Suisse et du Cameroun a été officialisée par un communiqué officiel publié ce vendredi 16 juillet 2021, dans lequel le Ministre, Directeur du Cabinet Civil de la Présidence de la République du Cameroun Samuel Mvondo Ayolo a confirmé qu’après des échanges avec les autorités suisses, dans le respect des bonnes relations de coopération qui régissent les deux pays, une interdiction de manifestations contre le séjour privée du Président Paul Biya a été confirmée.

Par cette action diplomatique, Le Ministre, Directeur du Cabinet Civil de la Présidence de la République Samuel Mvondo Ayolo, indique vouloir affirmer au Cameroun et à la communauté internationale l’engagement du Président Paul BIYA, pour l’appropriation de son message de paix et de fraternisation par tous les citoyens sur le territoire national ou dans la diaspora.

Symbole de cet engagement mutuel des autorités Suisse à la démarche de leurs homologues du Cameroun, à la veille du séjour du Président Paul Biya, les deux pays ont ratifié un accord exemptant les camerounais porteurs de passeports diplomatiques de visa pour entrer en Suisse

Ainsi la démarche officielle des autorités du Cameroun pour le respect des institutions de la République sur le sol Suisse marque une nouvelle étape dans la quête de solutions pacifiques sur les règlements des conflits au Cameroun.

Malgré l’interdiction des manifestations, les autorités suisses ont jugé les risques de violences réelles dans les rues de Genève par ces groupements non autorisés sur son sol. Ainsi, autorité a été confiée à la police genevoise pour empêcher sur toutes les formes, tout type de rassemblement à compter de ce samedi 17 juillet 2021.

Si le gouvernement camerounais par une sortie officielle a réitéré son attachement au respect des institutions de la république, il a cette fois ci été rejoint par plusieurs partis d’opposition qui se sont officiellement désolidarisés de ces actions en territoire Suisse contre le Président de la République du Cameroun. Une démarche consensuelle qui doit résolument engager tous les acteurs vers un dialogue dans un cadre légal et républicain.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com