Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Comores : le secteur de l’énergie désormais ouvert aux producteurs indépendants

Les Comores se dote d’un code de l’énergie électrique, 29 ans après. Ce nouveau code de l’énergie électrique vise à favoriser la production d’une électricité propre et renouvelable et à garantir une meilleure qualité de service pour les consommateurs. Son adoption marque une étape importante dans la modernisation du secteur de l’électricité. Il est attendu qu’il contribue à stimuler l’investissement, à créer de l’emploi et à assurer un approvisionnement énergétique plus durable pour le pays.

Afin de moderniser et de répondre aux besoins actuels du secteur de l’électricité aux Comores, une nouvelle législation a été adoptée. Cela fait 29 ans depuis l’adoption du dernier code de l’énergie électrique dans le pays. A travers ce nouveau texte, la loi accorde une place prépondérante aux énergies renouvelables dont l’exploration et l’exploitation sont régies par des principes fondamentaux.

“Je pense que l’idée vient à point nommé, ça va permettre d’encadrer les investissements d’autant qu’on sait que le défi c’est surtout vraiment d’intégrer ces sources d’énergie verte, l’éolien et le solaire. Une fois que ce défi sera fait, il nous faudra lever les financements afin de créer des sources d’énergie verte et propres pour les Comores.”

Alseny THIAM, Economiste / Guinée

Cette nouvelle loi sur l’énergie électrique inclut une autorité de régulation indépendante disposant d’un mandat de délivrer des autorisations d’exploration et d’exploitation à des producteurs indépendants désireux d’investir dans le domaine. Pour près de 8 millions d’euros en 2019, le pays avait mis en place le Projet d’Appui au Secteur de l’Energie (PASEC), prévu s’achever le 30 juin 2026 en vue de réhabiliter les capacités de production d’énergie dans les trois îles de l’Union des Comores.

“L’autre défi bien évidemment en plus de lever des fonds et d’attirer des investissements dans le secteur, c’est surtout aussi d’avoir une croissance verte et des énergies vertes, renouvelables qui vont permettre aux comores d’avoir une croissance plus verte et surtout une croissance qui va respecter les nouveaux enjeux climatiques. L’idée est intéressante et cela va permettre globalement aux Comores d’avoir une croissance globale verte et renouvelable.”

Alseny THIAM, Economiste / Guinée

Les Comores sont en effet dotées d’un potentiel important en termes de ressources naturelles telles que l’énergie solaire et éolienne. Le code encourage donc l’investissement dans ces sources d’énergie propres notamment en offrant des incitations fiscales et en simplifiant les procédures administratives. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com