Côte d’ivoire : rencontre cordiale et fraternelle entre le président Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Le Président ivoirien Alassane Ouattara a reçu ce 27 juillet 2021à Abidjan son prédécesseur et ex-rival Laurent Gbagbo/ © (@AOuattara_PRCI) 

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a reçu son prédécesseur Laurent Gbagbo, mardi 27 juillet 2021, dans une atmosphère apaisée et fraternelle. Une première depuis l’élection présidentielle de 2010 qui avait débouché sur une crise meurtrière.

Le moment est qualifié d’historique. Le président ivoirien Alassane Ouattara et son prédécesseur Laurent Gbagbo se sont rencontrés pour la première fois depuis la crise postélectorale de 2010–2011. Les deux anciens rivaux se sont donné l’accolade puis ont marché quelques secondes main dans la main. Ils se sont ensuite entretenus pendant une trentaine de minutes. Cette rencontre fait suite à un précédent échange téléphonique entre Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo.

Pour de nombreux observateurs, cette rencontre dite de l’apaisement, fait naître l’espoir d’une réconciliation entre les deux hommes. Une telle issue permettrait d’apaiser la vie politique ivoirienne qui reste traumatisée par les événements de 2010.

« Rencontre cordiale et fraternelle avec mon jeune frère Laurent Gbagbo. Nous travaillerons à renforcer la confiance au profit de notre pays », a déclaré Ouattara sur Twitter.

Après une heure d’entretien, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara ont donné un point de presse. Souriants, tactiles et presque complices… L’image est forte et comme si la guerre sanglante qui a opposé les partisans d’Alassane Ouattara et ceux de Laurent Gbagbo il y a à peine dix ans, s’était effacée avec le temps.

Appel à la libération des prisonniers politiques

L’ancien Président Laurent GBAGBO s’est réjoui de cet entretien qui a permis de parler de la Côte d’Ivoire et de la volonté des Ivoiriens d’aller de l’avant et d’œuvrer au développement de leur pays. Face à la presse, Laurent Gbagbo a fait savoir que durant son entretien avec le chef d’Etat Alassane Ouattara, le sujet des prisonniers politiques détenus depuis la crise post-électorale de 2010-2011 a été abordé. Il a d’ailleurs plaidé pour leur libération. 

” Je suis très heureux de cette discussion que nous avons eue. Je suis très heureux, parce qu’elle était très détendue et je suis fier de ça… J’ai souhaité que, de temps en temps, on puisse avoir ce genre d’entretiens qui détendent l’atmosphère dans le pays. En ce qui me concerne, avec le président, j’ai insisté sur les prisonniers arrêtés au moment de la crise de 2010-2011 et qui sont encore en prison. Alors, j’ai dit au président… Que j’étais leur chef de file et moi je suis dehors aujourd’hui. Eux, ils sont en prison. Et j’aimerais que le président fasse tout ce qu’il peut pour les libérer. J’ai insisté sur cela. À part ça, on a parlé de la Côte d’Ivoire qui doit aller de l’avant !”

Dans son propos, le président Alassane Ouattara a d’abord tenu à remercier Laurent Gbagbo qu’il qualifie de “Jeune frère” et a présenté à ce dernier ses condoléances pour le décès de sa mère, morte pendant qu’il était détenu à la CPI.

“Le calendrier et les opportunités nous ont amenés à avoir cette rencontre aujourd’hui. Je voudrais dire que j’en suis ravi et je crois que c’est surtout le peuple de Côte d’Ivoire qui attendait cela avec beaucoup d’impatience. Maintenant, c’est chose faite et je voudrais que nous puissions nous féliciter d’avoir eu cette rencontre qui a été cordiale et fraternelle, parce que Laurent est mon jeune frère et mon ami. Bien sûr, il y a eu cette crise qui a créé des divergences, mais cela est derrière nous. Ce qui importe, c’est la Côte d’Ivoire, c’est la paix pour notre pays. Et c’est comme dit Laurent, c’est pour nous d’avancer, d’aller de l’avant pour, bien sûr, nous-mêmes et pour les prochaines générations.”

De nouvelles rencontres en perspective

Le Chef de l’Etat qui s’est félicité de cette rencontre cordiale, a annoncé d’autres rencontres avec l’ancien Chef de l’Etat après le mois d’août en y associant, le moment venu, d’autres personnes dans l’optique de continuer à rétablir la confiance. Des réunions qui seront élargies aux autres figures de la scène politique ivoirienne, comme l’ancien président Henri Konan Bédié. Le président de la République a, par ailleurs, exhorté ses concitoyens à travailler, ensemble, pour continuer à bâtir leur beau pays, dans la paix et la fraternité.

Anciens rivaux, Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo quittent la salle de presse main dans la main, symbole de paix, celui d’une page tournée.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com