Crise en Somalie : un accord trouvé entre le président M. A. Mohamedet le Premier ministre H. Roble

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

En Somalie, la crise entre le président et son Premier ministre semble s’apaiser. Les rencontres entre les deux autorités étatiques le jeudi 21 octobre 2021, leur ont permis de trouver un terrain d’entente et de parvenir à la réconciliation selon une déclaration à la presse, d’un porte-parole de la présidence.

Après avoir retiré ses pouvoirs exécutifs le 16 septembre dernier, à son Premier ministre Mohammed Hussein Roble, le président somalien Mohamed Abdullah Mohamed, dit Farmajo, et le chef du gouvernement sont finalement parvenus à un compromis le jeudi 21 octobre. C’est ce qu’a déclaré à la presse, un porte-parole de la présidence. Cet accord devrait marquer la réconciliation entre les deux têtes de l’exécutif en Somalie, qui se livraient à une guerre de position.

La rupture entre le chef de l’état et son Premier ministre était intervenue suite à l’assassinat d’une agente des services de renseignement somaliens le 26 juin 2021. L’enquête interne menée par les renseignements avait été rejetée par le Premier ministre, qui en avait limogé son chef des services. Un limogeage « illégale et inconstitutionnelle » selon le chef de l’État, qui a annulé cette décision.

Pour des observateurs, ce compromis illumine quelque peu la scène politique, assombrie depuis des mois par une série de tensions. En avril 2021 c’est la prolongation de deux ans du mandat présidentiel du chef de l’État par le parlement, censé expirer en février 2021 qui avait fait réagir la communauté internationale, dénonçant un retard cuisant dans le processus électoral somalien.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com