Kenya : 11 millions USD pour irriguer des terres agricoles dans le comté de Nyeri

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

 Au Kenya, le gouvernement central prévoit d’allouer environ 11 millions de dollars pour irriguer des terres agricoles dans le comté de Nyeri. La mise en œuvre de ce projet a pour objectif d’améliorer les rendements dans le secteur, de même que la sécurité alimentaire dans ce comté très souvent affecté par la sécheresse.

 C’est un financement palliatif pour le secteur agricole. Le déblocage de 11 millions usd a été annoncé par le gouvernement kenyan dans le comté de Nyeri, dans le centre du pays. L’objectif de cette opération est d’améliorer la sécurité alimentaire à travers 15 projets d’approvisionnement en eau. D’après les autorités le financement bénéficiera à plus de 759 000 habitants, dont les terres cultivables sont affectées par les aléas climatiques.

Ce financement vient en appui au projet d’irrigation de Changachicha lancé en février 2021 dont la première phase a favorisé l’irrigation de 5 000 acres destinés à 1000 agriculteurs. Achevé à environ 60%, ce projet a participé à la création d’emplois pour 400 résidents et le renforcement des capacités des agriculteurs afin d’assurer la durabilité du projet. Une fois achevé d’ici décembre 2021, 10 000 agriculteurs devraient en tirer des avantages considérables.

Au Kenya, 80% des surfaces agricoles sont en zones arides ou semi-arides. Ces différentes initiatives d’accompagnement permettront alors de rehausser la qualité de la production et d’oxygéner l’environnement socio économique. Ce qui est l’une des ambitions phares de l’agenda des Big 4 sur la sécurité alimentaire et la nutrition, initié par l’exécutif.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com