Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Kenya : baisse de 57 shillings sur les ventes de carburant

Alors qu’une flambée des prix du carburant était annoncée le 5 Avril 2022 au Kenya en raison des pénuries, les autorités du pays revoient tous les prix à la baisse. Par ailleurs, de nombreux automobilistes en file d’attente aux stations-service, rationnement aux pompes sont observé depuis le 12 avril 2022 en vue de recharger leurs véhicules.

Au Kenya, depuis le 12 avril 2022 les automobilistes font continuellement la queue dans les stations de services de pétrole et de carburant alors que la pénurie s’accentue dans les autres pays de la région. La raison de ces nombreuses foules : le prix du carburant a été revu à la baisse, après avoir été annoncé en hausse 10 jours plus tôt. À Nairobi par exemple, le kérosène se vend désormais à 103,54 shillings, soit 57 shillings de moins que les 160 shillings, prix auquel il était vendu quelques jours plus tôt.

« Nous convenons que chaque état est souverain dans la stratégie qu’il a adopté pour pouvoir satisfaire ses populations. Mais déjà c’est une bonne nouvelle d’apprendre que le carburant part à des prix à la baisse sous l’action des autorités gouvernementales afin de soulager un temps soit peu les populations »

Serge Parfait Dioman, Expert International en Industries Pétrolières et Énergies – Côte d’Ivoire

Alors que le prix du carburant au Kenya a été revue à la baisse, en Ouganda il coûte 138 shillings et 143,75 shillings en Tanzanie. Cette baisse du prix du carburant au Kenya se traduit selon la Kenya pipeline company par des  réserves de pétrole suffisantes dans ses dépôts à travers le pays. Ceci avec  environ 69 millions de litres d’essence et 94 millions de litres de diesel  d’après l’entreprise publique de transport et de stockage.

« A savoir si cette mesure pourra perdurer dans le temps, c’est une question reste posé par ce que les causes opportunistes qui alimentent cette crise énergétique que nous vivons, notamment la crise en Ukraine, personne n’a une visibilité aujourd’hui sur la fin »

Serge Parfait Dioman, Expert International en Industries Pétrolières et Énergies – Côte d’Ivoire

Actuellement, un litre de super essence se vend à 134,72 Sh au Kenya, en Ouganda, il coûte 141,45 Sh alors qu’en Tanzanie, il se vend à 144,90 Sh. Soulignons que cette baisse observée au Kenya se fait alors qu’actuellement, les prix mondiaux du carburant par baril s’élèvent à 11 360,28 Sh. Les autorités Kenyanes indiquent d’ailleurs que cette baisse est initiée dans le but de rendre le carburant abordable pour les Kenyans via les  subventions au carburant.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com