Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Kenya : hausse de 12% du salaire minimum dès ce mois de mai 2022

La fête du travail au Kenya a été marquée sous le thème : « Changement politique pour la paix industrielle, la stabilité et la création d’emplois ». Dans son discours lors des célébrations de cette journée internationale le 1er mai 2022, le président Uhuru Kenyatta a annoncé une augmentation de 12% du salaire minimum dans son pays avec effet immédiat.

Au Kenya, alors que les populations dénoncent le coût élevé de la vie, les autorités explorent des pistes pour maintenir l’économie en marche. Le 1er mai 2022, à l’occasion des célébrations de la 57ème fête du travail de son pays qui se sont tenues dans la capitale, Nairobi, le président Uhuru Kenyatta a annoncé une hausse de 12% du salaire minimum des travailleurs avec effet immédiat.

“En pleine appréciation de la contribution essentielle que nos travailleurs kenyans ont apportée à notre économie pendant cette période très difficile, en tant que gouvernement bienveillant, nous estimons qu’il est impératif de revoir le salaire minimum afin de protéger nos travailleurs contre une nouvelle érosion de leur pouvoir d’achat tout en garantissant la compétitivité de notre économie.”

Uhuru Kenyatta, Président de la République – Kenya

Partant de la nouvelle mesure, le salaire minimum pour les travailleurs au Kenya s’élève désormais à 15 120 shillings, contre 13 500 shillings initialement fixé. Les Kenyans qui gagnent le salaire minimum recevront désormais 1 620 shillings de plus. Dans son allocution, le président Kenyatta a déclaré que la décision vise à protéger la main-d’œuvre du pays, contre la hausse du coût de la vie due à des facteurs économiques externes.

« Mon gouvernement n’a pas revu le salaire minimum depuis trois ans. Il y a également une augmentation du coût de la vie avec une inflation oscillant actuellement entre 5 et 6% par an. J’en appelle au secteur privé de nous laisser travailler dans le même esprit. Apportons tous les ajustements qui soutiendront le bien-être de notre main-d’œuvre. Sacrifions une partie de nos bénéfices.”

Uhuru Kenyatta, Président de la République – Kenya

Le gouvernement kényan annonce également de nouvelles mesures d’allégement fiscal, notamment la baisse des prix des produits alimentaires. Le président Uhuru Kenyatta regrette la tension persistante entre la Russie et l’Ukraine, qui entraîne une forte hausse des prix du carburant et des denrées alimentaires.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com