Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Le Maroc privilégie 13 secteurs économiques pour son intégration commerciale dans les marchés mondiaux

Pour assurer son intégration dans les marchés mondiaux, le Maroc a développé une stratégie axée sur treize secteurs prioritaires désignés comme les treize métiers mondiaux du Maroc. Le Royaume chérifien, qui se positionne comme le hub commercial de l’Afrique, mise sur sa jeunesse et ses infrastructures pour s’arrimer aux exigences de qualité des marchés et attirer des investissements.

Les 13 métiers mondiaux du Maroc désignent la stratégie multisectorielle du Royaume chérifien pour s’intégrer dans la mondialisation. L’objectif du Maroc est ainsi d’améliorer sa compétitivité dans un environnement de marchés particulièrement segmenté. En 15 ans, dans le secteur de l’automobile, 250 unités de production d’une capacité de production de 700 milles véhicules par an ont été construites dans le pays.

“Les exportations marocaines de véhicules privés vers l’Union Européenne en termes d’unités dépassent les exportations chinoises, dépassent les exportations japonaises, dépassent les exportations coréennes, dépassent les exportations américaines. Nous sommes le premier exportateur de véhicules privés vers l’Union Européenne.”

Ryad MEZZOUR , Ministre de l’Industrie et du Commerce

La vision des métiers mondiaux du Maroc reposent sur la jeunesse du pays. Au Maroc où la population sera composée de 15,3 millions de jeunes, soit 40,1% des citoyens en 2030, l’accent est mis sur la formation d’une main-d’œuvre de qualité. Les infrastructures sont également un pilier sur lequel reposent les ambitions commerciales du Maroc.

“La qualité de la ressource humaine d’abord aussi étonnant que cela puisse paraître dans des modèles duplicables dans plusieurs pays du continent et la compétitivité que nous avons construite. Cela exige beaucoup de choses. La compétitivité exige des infrastructures. Cela exige des investissements lourds sur lesquels le Maroc collabore de manière très très étroite avec les autres pays du continent”

Ryad MEZZOUR , Ministre de l’Industrie et du Commerce

Le positionnement du Maroc est clair: devenir un hub commercial en Afrique, mais aussi entre l’Afrique et le Monde.  Cette dynamique est axée autour de l’identité africaine présentée par le Royaume chérifien aux marchés externes. A l’échelle africaine, les entreprises marocaines présentes dans 45 pays du continent s’inscrivent dans le cadre d’une coopération sud-sud visant l’établissement de rapports économiques équitables justes et équilibrés.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com