Libye : baisse à 40 milliards USD du PIB entre 2011 et 2020

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Près d’une décennie de troubles politiques et sécuritaires ont causé des pertes de revenus de l’ordre de 1000 milliards de dollars à la Libye. De 2011 à 2020, le pays a vu son économie basée sur le pétrole régressé. Le gouvernement libyen compte mettre son potentiel économique en avant pour impulser la croissance.

Le ministre de l’Économie et du Commerce, Mohamed Hwej, a révélé que l’économie libyenne a perdu mille milliards de dollars de revenus entre 2011 et 2020. Des pertes directement imputables à l’instabilité politique dans le pays. Cette période est également marquée par une baisse du Produit intérieur brut, passé de 90 à 40 milliards de dollars. De plus, l’un des principaux points faibles de l’économie de la Libye réside dans l’instabilité du taux de change de sa monnaie, le dinar libyen.

L’économie libyenne repose principalement sur les revenus pétroliers. Mais le contrôle des zones et installations de production du pétrole sont au cœur du conflit entre le gouvernement national et les troupes du général Haftar. Le ministre Hwej a relevé l’importance de protéger le secteur pétrolier libyen.

La Libye dispose de nombreux atouts susceptibles de porter sa croissance économique. Il occupe la quatrième place mondiale en termes de réserves de pétrole de schiste, estimées à environ 43 milliards de barils. Dans son plan de diversification économique, le pays peut compter sur sa richesse halieutique et son potentiel agricole. À noter que le sud de la Libye est considéré comme le berceau du blé en vrac.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com