Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

L’IDA-20 mobilise 93 milliards USD pour le développement socio-économique de l’Afrique

Les ressources mobilisées par l’IDA 20 pour l’Afrique a atteint le montant record de 93 milliards USD. Ces fonds devront notamment être investis dans les secteurs de l’énergie, de l’agriculture, de la santé, du changement climatique, du développement de l’économie numérique entre autres. Ainsi, les gouvernements africains en conclave à Dakar la capitale sénégalaise avec les responsables de la banque mondiale ce 7 juillet 2022, lancent un appel secteur privé africains en vue d’une forte implication pour la mise en œuvre des projets transversaux de IDA 20.

La reconstitution des ressources de l’IDA 20, programme de l’Association internationale de développement, a connu un succès pour avoir mobilisé un montant total de 93 milliards de dollars. L’appel à l’action de Dakar, exprime l’engagement des gouvernants africains en faveur d’une relance forte et d’une transformation durable et inclusive des économies en partenariat avec l’IDA.

“Avec les ressources de l’IDA 20,  nous investirons dans les domaines prioritaires de développement pour surmonter les défis structurels tels que, la fragilité,  le changement climatique et la dégradation de l’environnement. Nous prenons l’engagement d’améliorer la productivité agricole, par l’innovation dans les chaînes de valeur alimentaire et de développer une agriculture adaptée au changement climatique, afin de réduire notre dépendance à l’égard des importations des produits alimentaires”

Abdoulaye Daouda DIALLO, Ministre des Finances et du BudgetSénégal

Les dirigeants africains s’engagent à définir et rendre opérationnel de façon urgente et optimale, des projets et programmes, qui permettront de relever les défis de développement du continent. 

“ Nous nous engageons à accélérer la transformation économique de l’Afrique pour atténuer les chocs futurs, à travers un leadership fort et des actions volontaristes, notamment, dans les domaines de la bonne gouvernance, de la sécurité et de la paix, ainsi que dans la préparation aux crises. Nous prenons l’engagement de réussir le défi de la reprise post-covid et de modifier notre trajectoire de développement.”

Abdoulaye Daouda DIALLO, Ministre des Finances et du BudgetSénégal

Dans le domaine de l’environnement, le continent compte intensifier les efforts pour revitaliser les écosystèmes. Les chefs d’Etats réaffirment leur engagement à prendre des mesures pour assurer l’accès universel à une énergie abordable, fiable, durable et moderne d’ici 2030, soit une fourniture de l’électricité à 85 millions de personnes supplémentaires par an, au cours des 8 prochaines années sur le continent.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com