Mali : l’ex – premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga mis sous mandat de dépôt par la Cour suprême

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Soumeylou Boubèye Maïga, qui fut de 2017 à 2019 le Premier ministre du président Ibrahim Boubacar Keïta, renversé il y a un an par un coup d’État, a été mis sous mandat de dépôt par la Cour suprême du Mali dans une affaire de fraude présumée. C’est son avocat, Kassoum Tapo, qui a annoncé la nouvelle. Il est soupçonné « d’escroquerie, faux, usage de faux, et favoritisme », selon plusieurs sources.

Au Mali, l’ancien premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a été mis sous mandat de dépôt par la Cour suprême du Mali dans le cadre de l’achat en 2014, d’un avion présidentiel et de surfacturation d’équipements militaires, représentant à eux deux plus de 130 milliards de FCFA. Il est soupçonné d’escroquerie, faux, usage de faux, et favoritisme. Bouaré Fily Sissoko, ex-ministre des Finances a été également inculpé pour les mêmes faits.

L’affaire avait été classée sans suite en 2018, mais avait refait surface deux ans plus tard, en mars 2020, sur instruction du ministre de la Justice de l’époque, Malick Coulibaly. Mais le procureur général près la Cour suprême, Mamadou Timbo a annoncé détenir de nouvelles preuves contre Soumeylou Boubeye Maïga. 

Depuis la mise en place du deuxième gouvernement de transition, en juin, plusieurs personnalités de l’ancien régime ont été inquiétées. Fin juillet, c’est Moussa Diawara, autrefois chef de la Sécurité d’État (SE), qui a été écroué. Le 2 août, c’était au tour d’Adama Sangaré, l’influent maire de Bamako, de retourner à la case prison. Karim Keïta, le fils d’IBK, est pour sa part visé par un mandat d’arrêt international.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com