Mali : vers un accord de sécurité avec le groupe russe Wagner

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Discussion entre les autorités maliennes et le groupe de sécurité Russe Wagner. Les autorités françaises ont annoncé leur retrait en cas d’accord du nouveau gouvernement malien avec le groupe Wagner. Si le scénario Wagner se concrétise, un redéploiement rapide des troupes françaises du Mali vers le Niger voisin est étudié.

Les autorités maliennes, vont-elles s’octroyer les services du groupe de sécurité russe Wagner ? Aucun contrat n’aurait encore été signé à Bamako. Mais le ministère malien de la Défense a admis mardi 14 septembre mener des pourparlers avec la société russe. Une manœuvre qui ne semble pas ravir les autorités françaises qui ont annoncé leur retrait de sa troupe présente sur le sol malien depuis 8 ans si cela se concrétise.

Au Mali, l’Union européenne dispose actuellement de plus de 1 200 soldats et policiers, chargés de former les forces de sécurité. Selon certaines sources, le déploiement du groupe porterait sur un millier d’hommes chargés de la protection des hautes personnalités et de la formation des forces armées maliennes. En contrepartie, de ces services, Reuters évoque 6 milliards de francs CFA par mois et un possible accès à trois gisements miniers.

L’éventuel recours du groupe de sécurité Wagner surviendrait alors que la France, qui comptait quelque 5 000 soldats au Sahel, a entamé il y a peu une réduction de son dispositif militaire, tout en ayant l’intention de poursuivre ses opérations de contre-terrorisme, mais aussi son appui aux armées locales.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com