Maroc : le Roi Mohamed VI plaide pour la réouverture des frontières avec Alger

Apaiser les tensions avec L’Algérie. Voici l’un des aspects évoqués par le souverain marocain Mohamed VI dans son adresse annuelle à son royaume dans le cadre de son accession au trône. Avec le scandale Pegasus, logiciel d’espionnage téléphonique, le Maroc a réussi à aggraver les tensions avec Alger.

Au vu des tensions qui alimentent la diplomatie marocaine et algérienne, Mohammed VI, roi du Maroc dans son traditionnel discours d’accession au trône, lance un appel d’apaisement avec l’Algérie. Le souverain marocain est revenu sur la réouverture des frontières entre les deux pays fermées depuis 1994 par l’Algérie.

Pour Rabat, Alger doit œuvrer à l’unisson au développement des rapports fraternels tissés par les deux peuples durant des années de lutte commune. Les tensions géopolitiques entre les deux Etats ne doivent pas entraver leur sécurité et encore moins leur stabilité.

Autre élément fort de son discours, le roi Mohammed VI appelle son homologue algérien à conjuguer la notion de fraternité. Aussi, il invite le président algérien Abdelmadjid Tebboune à l’ouverture d’un dialogue sans conditions préalables et à promouvoir la cohésion nationale entre les deux pays.

Afficher plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Feedback