Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Togo : le portefeuille de la BAD chiffré à environ 202 milliards de FCFA

Dans l’objectif principal de contribuer à la création des conditions favorisant une croissance économique inclusive, le portefeuille de la BAD est estimé à environ 202 milliards de FCFA au Togo. Selon les autorités du ministère chargé de l’Economie et des finances, de nombreux progrès ont été observés en matière de financement apporté par l’instance panafricaine  dans plusieurs secteurs, pour créer un développement au bénéfice de toute la population togolaise.

Selon les récentes données du ministère chargé de l’Economie et des finances au Togo, le portefeuille de la Banque africaine de développement (BAD) s’élève à environ 202 milliards FCFA, avec un taux de décaissement global de 61,5%. L’information a été rendue publique lors de l’atelier de validation des conclusions de la revue du portefeuille de l’institution panafricaine, au titre de l’année 2022.

Ces projets et programmes que la BAD décline en les implémentant au Togo, en lien avec les politiques de développement stratégiques du Togo, portent des effets mais il faut dire qu’en général les pays fragiles ont des problèmes structurels. Nous recommandons donc que ces investissements aillent vers des projets plus structurants. Et il faut dire qu’aujourd’hui avec le contexte du terrorisme et les menaces que subit le Togo, il va de soi que la BAD puisse également essayer d’avoir un regard plus pointu sur les questions de réduction de vulnérabilité des populations auxquelles font face certaines régions du Togo.

Kwami Ossadzifo WONYRA, Economiste

Avec 17 projets à son actif au Togo, déclinés en 12 nationaux, 4 régionaux et 1 projet dans le secteur privé, la BAD a appuyé récemment le Programme de soutien pour la crise alimentaire avec un don de 3,43 milliards FCFA et un projet d’entrepreneuriat des jeunes pour l’investissement dans les chaînes de valeurs génératrices de revenus, à hauteur d’environs 40,77 milliards de FCFA.

Il est par ailleurs à noter qu’il faut développer de sérieuses méthodes d’évaluation d’impacts afin de s’assurer que ces interventions portent des changements dans la vie des populations togolaises.

Kwami Ossadzifo WONYRA, Economiste

Au regard de ces différents types de financement,  le ministre Sani Yaya chargé de l’Economie et des finances estime que le Togo observe une amélioration encourageante de la performance de son portefeuille auprès de la Banque Africaine de Développement. Rappelons que les opérations de la BAD couvrent également les secteurs structurants comme les transports, le social, l’énergie, et la production agricole.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com