Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Togo : l’état d’urgence prorogé de six mois dans le nord

Pour faire face à l’insécurité ambiante due aux multiples attaques terroristes dans la région des Savanes, l’Assemblée nationale a adopté, mardi 6 septembre 2022, la prorogation de l’état d’urgence pour une période de six mois.

Le gouvernement togolais, en proie aux attaques terroristes depuis novembre dernier dans la région des Savanes, a décidé, le 06 septembre, de proroger de six mois l’état d’urgence dans la région septentrionale du pays où des terroristes issus de groupes extrémistes ont récemment mené cinq attaques contre des installations militaires et civiles. 

Selon le ministre de la Sécurité, Damehane Yark, l’état d’urgence «permet de créer les conditions propices aux mesures administratives et opérationnelles nécessaires à la bonne conduite des opérations militaires et à un retour à la paix dans la région ». Il permet également de rendre plus prompte la prise de décision et de faciliter le déploiement de forces opérationnelles, a ajouté le ministre.

Décrété en juin par le président togolais, l’état d’urgence a été étendu jusqu’en mars 2023, à l’unanimité, par l’Assemblée nationale réunie à Kara. « Face aux agressions contre nos paisibles populations, notre objectif est de donner aux forces de défense et de sécurité les moyens nécessaires pour faire cesser la menace», a souligné la présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tsegan.

 La disposition a notamment pour but de donner les coudées franches aux autorités publiques, dans leur mission de protection des populations ou de prévention de la menace terroriste.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com