Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

UEMOA : une croissance attendue à 6,1% en 2022 et à 7,9% en 2023

Le Conseil des ministres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) a tenu sa deuxième session ordinaire de l’année 2022 à Dakar, au Sénégal, au siège de la BCEAO. L’objectif de cette session était d’examiner et d’adopter des projets sur l’orientation actuelle de la politique monétaire de la zone. 

Selon les ministres de l’UEMOA, l’économie de l’Union a renoué avec la croissance en 2021, avec un taux de croissance économique ressorti à 6,1 % après 1,8 % en 2020. En outre, les perspectives économiques de l’Union demeurent globalement favorables avec un taux de croissance attendu à 6,1% en 2022 et à 7,9% en 2023.

“ L’économie mondiale à renouer avec la croissance en 2021, après une contraction de 3,1 % en 2020. La croissance du PIB mondial est ressortie à 6,1 % en 2021. La même tendance est observée dans l’Union. Toutefois cette reprise est menacée par la persistance des tensions inflationnistes, notamment sur les prix des produits de première nécessité et les hydrocarbures.” 

Sani YAYA, Ministre des FinancesTogo

Réunis ce 24 juin  dans un contexte de reprise progressive des activités économiques et sociales au sein de l’Union économique et monétaire ouest africaine UEMOA, avec la levée des mesures barrière imposées par la pandémie de covid 19, le Conseil des ministres de l’Union a examiné le projet de rapport semestrielle d’exécution de la surveillance multilatérale de juin 2022 de l’UEMOA. Le conseil a également adopté six projets et examiné trois projets de règlement. 

“ Nous adopterons le projet de décision portant définition de l’agrégat recette fiscale dans les États membres de l’UEMOA, le projet de décision portant définition et détermination de contenu de la masse salariale dans les États membres de l’Union, le projet de règlement relatif à la l’harmonisation de la réglementation pharmaceutique dans les États membres de l’UEMOA.”

Sani YAYA, Ministre des FinancesTogo

 Le conseil des Ministres a salué les mesures prises par les Etats pour contenir la progression de l’inflation. Il recommande, entre autres, aux gouvernements, de poursuivre ces actions, en vue de préserver le pouvoir d’achat des populations, notamment celles vulnérables.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com