Zambie : la crise économique au coeur des enjeux électoraux

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La Zambie organise des élections générales le 12 août 2021. Pour ce pays, ce scrutin représente un défi politique mais également économique. A mesure que la dette publique et l’inflation grimpent dans le pays, la confiance des Zambiens en une possible résolution de la crise économique au sortir des élections baisse.

En Zambie, le paysage électoral en Zambie est marqué par une dette colossale , une inflation galopante et une monnaie qui s’affaiblit. Le pays qui organise des élections générales le 12 août 2021 est en proie à une crise socioéconomique et politique, consécutive à la forte hausse de la dette publique. Le pays est en défaut de paiement du service de sa dette de 19 milliards de dollars soit 10,9% du PIB, dans un contexte de ralentissement économique dû à la pandémie de covid-19.

Des observateurs prédisent des perspectives économiques difficiles pour la Zambie. Ils appuient leurs estimations sur les faibles gains enregistrés par le secteur minier malgré les investissements accordés à ce secteur. Par ailleurs, l’inflation alimentaire s’élève à plus de 30 %, la plus élevée depuis près de deux décennies.

La Zambie est en pourparlers avec le FMI pour maîtriser sa dette. L’institution de Bretton Woods a prescrit aux autorités du pays d’Afrique australe d’améliorer sa transparence financière. Cependant, les Zambiens ont peu confiance dans la capacité des candidats à résoudre la crise économique croissante du pays.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com